L’attente créative / by Alain Roy

DeathtoStock_Meticulous-09.jpg

Depuis que je suis capable d’une certaine conscience de ce qui m’entoure, mes neurones sont en ébullition, toujours. En voiture, en marchant, en visionnant un film ou tout simplement en discutant avec des proches, ma tête fonctionne, les idées fusent, c’est le propre de mon métier, je suis créatif.

Pourquoi cette introduction? Simplement pour partager un état d’esprit que je vis quotidiennement et surtout pour faire part de la grande passion que j’ai pour la créativité.

Fréquemment, je rencontre de nouveaux possibles clients, des entrepreneurs passionnés par leur marché, leur entreprise et leur profession. Des entrepreneurs à la recherche de créatifs pour structurer et développer l’identité de leur entreprise. Ce sont de formidables rencontres, de belles discussions sur la vision de leur travail, ce qu’ils apportent, vers où souhaitent-ils amener leurs entreprises, bref une rencontre souvent extrêmement inspirante. 

Déjà avant même la rencontre, je me prépare, je fais une recherche sur l’entreprise, son marché, ses services, ses produits, son équipe, les dirigeants, etc. Je suis en mode Réception. Ma tête doit apprivoiser en un court laps de temps ce que l’entreprise en question a vécu en plusieurs années. Je ne m’en plains pas, au contraire, je suis curieux et j’adore découvrir de nouvelles entreprises et surtout de nouvelles personnes. Déjà au travail, les idées se bousculent.

Lors de cette rencontre, les dirigeants viennent confirmer ou infirmer ce que j’ai appris dans ma recherche sommaire. Ensuite viennent les objectifs de cet exercice, le pourquoi de ma présence à cette rencontre, le positionnement souhaité par les dirigeants, l’identité qu’ils veulent transmettre et je dois également comprendre ce qu’ils recherchent dans un collaborateur externe et ce que je peux leur apporter avec mon expertise et mon expérience. Je vous assure que ces rencontres sont des plus stimulantes, mon cerveau pourrait facilement partir de tous les côtés, les neurones créatifs explosent, ils sont immédiatement sollicités, mais, car il y a un mais, je dois me retenir, je dois retenir ma créativité. Je suis alors en mode Attente créative. Attendre que le possible client décide de me faire confiance pour une collaboration. Je suis au travail, mais en attente.

L’attente créative est probablement la phase de mon travail la plus exigeante. Mon cerveau n’attend que le Go. Durant cette attente, mes neurones captent des images, des mots et mon cerveau peaufine des concepts, des stratégies. Chaque instant de mon quotidien vient nourrir cette créativité, plusieurs secondes d’une journée sont investies dans une créativité qui n’attend qu’à se concrétiser. Parfois, le Go est donné, parfois non.

Comme créatif, j’ai développé quelques trucs pour tenter de mettre à profit cette phase d’Attente créative : 

  • un calepin de notes toujours à portée de main, les idées sont nombreuses et elles peuvent m’échapper, mieux vaut les noter, car elles peuvent servir;
  • la prise de photos, parfois une image résume rapidement plusieurs idées, mais ces images doivent être classées immédiatement, sinon c’est peine perdue;
  • être proactif, rien de mieux que de proposer les nouvelles idées aux clients existants ou souhaités, de cette façon l’idée va peut-être se réaliser ou prendre un autre chemin inattendu et laissera la place pour toutes les autres idées. 

Je ne suis pas différent de mes collègues créatifs, ce qui fait que parfois nous semblons dans la lune ou préoccupé, mais n’ayez crainte, nous sommes au contraire tout à fait présent, il faut simplement nous laisser le temps de ranger nos idées, en quelques secondes nous serons de retour. 

La meilleure solution : ne pas faire attendre le créatif, vous avez un projet, go! Il est déjà au travail!